Du rififi à la FFA...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du rififi à la FFA...

Message par Big Brother le Mar 22 Juin - 17:23

Début juin, nous apprenions la démission de Rodolphe Sanguinetti de la présidence de la FFA. Aucune raison n'est venue appuyer cette décision soudaine. Tout ce que nous apprenions c'est qu'une séance exceptionnelle du Conseil d'Administration de la FFA devait avoir lieu le 19 juin pour repourvoir le poste vacant et relancer la structure.

Entre temps, rien. Le Premier Vice Président, Michel Reboul aka Cyrano assurait la fonction de Président ad interim de la FFA.

Retournement de situation

Le 20 juin dernier, coup de théâtre, Charles Duval aka Wotzat ancien Vice Président de la FFA en charge des fédérations départementale, publie une news des plus inquiétante sur France Airsoft1 :

- Plus d'airsofteur au sein de la FFA No

Depuis ce samedi c'est hélas officiel, il n'y a plus de joueurs airsoft au sein de la FFA.
Merci de voir le nouvelle organigramme :
http://www.ffairsoft.org/portail/index.php...4&Itemid=13

News à Wotzat peu agréable

Un lien pointe vers le site de la FFA 2sur lequel, pour le lecture habitué, on ne dénote aucun changement majeur... au moins de prime abord ! Car l'organigramme de la FFA qui intégrait il y a encore pas si longtemps une équipe nombreuses et variée et intégrant un Conseil Technique National réunissant de nombreux airsofteurs reconnus pour leurs expertise de l'airsoft, on se trouve en face d'un organigramme quasi-vide ou des inconnus se partagent les postes à responsabilité.

Si l'on en croit les affirmations de Charles Duval et de David Sadok (aka Rsoftokz, ancien Conseiller Technique National) sur le forum de France Airsoft3, le nouveau Président qui n'est autre que Michel Reboul qui a été confirmé par le Conseil d'Administration, à décidé de changer du tout au tout la politique de la FFA en rompant l'équilibre qui s'était établi entre airsofteurs associatifs et professionnels de l'airsoft au profit de ces derniers. Romain Turquet de Beauregard (aka Midma, ancien Secrétaire Adjoint de la FFA) n'hésite alors pas a employer le terme de "putsch" pour désigner ce qui se passe alors à la Fédération Française d'Airsoft.

La nouvelle FFA, la nouvelle Grande Muette ?

A défaut de pouvoir vérifier les faits sur la foi d'un compte rendu du Conseil d'Administration, que certains anciens Conseillers Techniques Nationaux disent qu'ils ne paraitra jamais puisque la FFA n'a plus de compte a rendre a des membres actifs, on peut se fier au courrier envoyé par le nouveau président de la FFA aux membres exclus accompagnant le remboursement de la cotisation acquittée :


Spoiler:


Madame, Monsieur,

Le Conseil d'administration de la FFA s'est réuni le 19 Juin, au siège de la Fédération, pour statuer sur les dossiers inscrit a l'ordre du jour:

1- La démission de Rodolphe Sanguinetti,
2- La nomination de son remplaçant,
3- La politique générale de la FFA,
4- La gestion des adhésions.

Ce CA fut suivi d'une réunion de travail élargie. Vous pourrez prendre connaissance, sur le site de la FFA, du compte rendus du CA et de cette réunion, dés qu'ils auront été rédigés. En attendant, et globalement, en voici les lignes:

1- Le Conseil a pris acte, avec regret, de la démission de Rodolphe Sanguinetti, dont l'engagement au sein du conseil fondateur, a permis de mettre sur pied la FFA. Le CA a particulièrement souligné le travail qu'il a effectué, dans un contexte souvent ''difficile'', parfois ""hostile''. Il remercie Rodolphe pour ce qu'il a fait et se réjouit qu'il reste l'administrateur, chargé des relations avec les pouvoirs publics et les autorité de tutelle.

2- Le Conseil a ensuite procédé, ainsi que le prévoit l'article 11 des statuts, à la nomination du nouveau bureau de la FFA. Michel REBOUL, président par intérim,seul candidat au poste de président, a été élu a l'unanimité des voix. Il a donc en charge notre fédération, afin de continuer l'effort entrepris par son prédécesseur. Marie-Hélène VONFIELD assumera les tâches de secrétaire trésorier, et Jean-François GUERBERT, la vice-précidence.

3- La politique générale de la FFA a été abordée. elle fera l'objet, très prochainement, d'une déclaration d'intention du nouveau président. Elle s'orientera de telle façon que personne ne restera sur le bord du chemin (tous les joueurs qu'ils soient Freelance ou en association, mais aussi collectionneurs, tireurs, rôlistes) et parmi les dossier en cours, celui des mineurs sera traité en priorité.

4 - Nous l'avions laissé entendre dans notre précédent courriel, nos dossiers n'ont pas avancé comme nous l'espérions et ont pris beaucoup trop de retard. a la mi année 2010, le dossier assurance n'est aps bouclé et les cartes d'adhérent sont encore sur la table de travail. Or les 10€ de cotisation individuelle ou les 7€ de cotisation collective, l'assurance RC était comprise. Le Conseil d'Administration a donc décidé, dans un souci d'honnêteté vis-à-vis de vous tous, quin nous avez fait confiance, de ne pas encaisser de cotisation pour l'année 2010. C'est la raison pour laquelle vous trouverez votre chèque, joint à cette lettre. si tout se passe comme nous l'espérons, nous lancerons en décembre prochain, un appel à cotisation pour 2011, qui comprendra l'assurance pour l'année entière et qui couvrira les adhérents de la FFA jusqu'à la date de renouvellement fixée au 31 mars de l'année suivante.

Réunion de travail aec les (ex) CTN

Le président Michel REBOUL, tout en reconnaissant la masse de travail importante fournie, a souhaité mettre fin aux commissions de travail et privilégier les missions ""ponctuelles'' et nominatives. Pour chaque dossier en cours et afin de mener à bonne fin, un appel à candidature sera lancé auprès des membres du CA et les sympathisants de notre fédération. La personne qui prendra un dossier en charge, en sera le responsable unique, libre à elle de s'entourer des compétences qu'elle jugera utiles afin que ce dossier soit remis au CA dans les délais fixés par le président. Nous dévrions avancer ainsi d'une façon plus efficace et surtout plus rapide.

Conscients de la lourde tâche qui nous incombe, nous sommes plus résolus que jamais pour la mener à bien. Votre soutien de la première heure a été pour nous un encouragement. Le ciel s'est un peu éclairci ces temps derniers, mais il y a encore bien du travail à faire afin de donner à notre loisir les bases saines, garantes de sa pérenité. Avec vous, nul doute que nous y parviendrons.

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l'expression de nos salutations les plus dévouées.

Michel REBOUL
Président de la FFA

A la lecture du texte, on peut voir que l'argumentaire est bien faible. Ainsi, le renvoi des 144 membres actifs de la FFA est motivée par un simple souci de "transparence" afin de permettre à la FFA de peaufiner l'offre de service de la FFA. Mais comment cette dernière va t'elle pouvoir négocier un contrat d'assurance alors même qu'elle n'a plus de membre actif a assurer et qu'elle ne pourra jamais donner comme garantie le retour des membres renvoyés ?
Ce qui est encore plus effarant c'est que le nouveau président déclare vouloir travailler sur les dossiers durant cette période de six mois de carence sans membres. De quel droit une structure ne représentant plus personne pourra t'elle travailler sur des dossiers et représenter les airsofteurs auprès de la commission Leroux ? Sous le contrôle de qui ces travaux vont se faire ?

Notons que si l'ordre du jour est indiqué, il n'est nullement résumé dans les lignes qui suivent et le seul point détaillé est celui qui concerne l'exclusion voilée des membres cotisants et la fin du Conseil Technique National.

En poussant ses membres sur le pas de la porte, la FFA se tire une balle dans le pied, elle tourne le dos a ceux qui croyait en elle et décide de représenter seule sa vision de l'airsoft. Mais ce qui fait bien plus peur, c'est que les personnes qui se diront être la voix de l'airsoft en France sont des commerciaux de l'airsoft dont une part non-négligeable de personnes qui n'ont jamais tenu une répliques entre les mains pour autre chose que la mettre dans une vitrine ou la vendre.

Les FDA ou les derniers espoirs d'un airsoft unifié

Les Fédérations Départementales d'Airsoft ou FDA, ont été un des fers de lance de la FFA dès ses débuts même si ces dernières n'ont eu, quand elles sont passée en phase de concrétisation, toute l'attention dont elles auraient du avoir besoin. En effet, a aucun moment les statuts de la FFA ne font mention aux FDA's et les intègre dans son processus de gouvernance. Malgré tout, plusieurs Fédérations Départementale ont pu voir le jour, notamment dans l'Alliers (03) et la Drôme (26) et de nombreux autres projets se dessinent que ce soit dans les Bouches du Rhône (13) ou dans le Haut Rhin (68) et l'idée d'une fédération régionale Ile de France commence à prendre forme.

Si la FFA s'avère devenir de plus en plus défaillante, les Fédérations Départementales, plus proche de la base des airsofteurs et non intégrées au dispositif de la FFA semblent être les plus à même d'unifier l'Airsoft français en partant du point que la FFA n'aurait jamais dû ignorer : la base des airsofteurs. Malgré tout, les représentants des Fédérations Départementales établies ou en projet n'ont encore pas fait connaitre leurs avis ce qui fait que la réalisation de cette grande idée qu'est la réunification de l'airsoft français, un objectif on ne peut plus incertain.

Pour le Commissariat à la Propagande du 42
Stéphane FERCHICHI MARTINEZ



1La news de France Airsoft
2Lien vers le site de la FFA
3Lien vers le sujet France Airsoft - A partir de la page 48 -

_________________



avatar
Big Brother
Big Brother

Masculin Nombre de messages : 1726
Age : 31
Localisation : Mulhouse - 68 - FRANCE
Répliques et équipement : M249 mk2 A&K
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://42ris.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rififi à la FFA...

Message par Big Brother le Mer 30 Juin - 23:00

La polémique continue sur le forum de France Airsoft. L'ex-Vice président en charge de la communication explique les raisons de son départ de la FFA. Vous pourrez voir que l'airsoft, c'est aussi Dallas et pas seulement au niveau local Wink

Bonne lecture !

Sckizo a écrit:
Comment et pourquoi je ne suis plus à la FFA.

Tout d’abord un peu de (petite) histoire, pour mieux connaitre le contexte dans lequel tout ceci se place.
J’ai été contacté en novembre par Rodolphe pour me joindre à cette aventure qu’était la création de la FFA. J’étais heureux (et un peu fière faut bien l’avouer) de faire partie de cette aventure qui allait, je l’espérais, commencer à fédérer les tribus gauloises que forment les airsofteurs, leurs teams et associations. Nous allions pouvoir travailler main dans la main avec tout ce petit monde et faire face au diverses menaces qui se formaient à l’horizon. C’est donc plein d’espoir que je participais à la première réunion du CA de la FFA entre noël et le jour de l’an 2009.
Lors de celui-ci, alors qu’a la base je ne pensais pas prendre de responsabilité autre que celle de membre du CA, je me retrouvais à la tête de la commission communication, et de ce fait affublé d’un des trois titres de vice-président. C’est alors que les ennuis commencèrent. Nous avons essuyé une pluie de critiques plus ou moins acerbe et bien souvent imméritée. Le point culminant de ceci étant le communiqué de la FédéGN qui pour ma part me blessa dans mon amour propre, car étant foncièrement honnête, j’ai beaucoup de mal à supporter les allégations mensongères et basses attaques. Et je ne fus pas le seul. C’est d’ailleurs à ce moment que certains ont préféré prendre du recul. Est-ce à cause de cela ou d’autre chose je ne peux pas être catégorique.
Le deuxième coup de semonce dans notre petits groupe eu lieu lorsque Roselyne demanda par mail à la boite contact, la position de la FFA concernant les mineurs. Il eu alors la réponse que tous nous avons pu lire ici, à savoir que la FFA étudiait la possibilité pour les mineurs d’accéder à l’airsoft et préparait une proposition à faire aux instances gouvernementale. Le problème de cette réponse fut multiple, en effet le premier fut que nous nous sommes aperçus que nous ne savions rien de ce que Jean-François Guerbert répondait aux multiples mails qu’il recevait tout les jours. Et pire encore nous ne savions pas la teneur des réponses qu’il faisait en notre nom à tous. Or justement sur ce point le désaccord entre lui et nous était flagrant et important et le fait qu’il réponde cela alors que ce débat n’était pas bouclé au sein du CA, et qu’aucune décision n’avait été prise, nous fit réagir. Je demandais donc à ce que le mail de contact fut redirigé vers ma boite. Ainsi par la suite je tins informé les autres des questions/réponses qu’il y avait. Mais tout ceci ne fût pas du tout du gout de Jean-François qui lors du CA suivant me convoqua avant celui-ci en la présence de Rodolphe. Lors de cette réunion, je lui ai fait part de mon désaccord sur le fait que nous n’étions pas juste là pour faire bonne figure et qu’un CA avait pour but de prendre des décisions ensemble et non pas juste de valider les siennes. (Bien sûr je vous fais ici la version courte et calme de la discussion) Sa réponse fût, je l’appris dans le compte rendu suivant, de démissionner de son poste de secrétaire général en disant que c’était à ma demande. Ce qui est faux ou est la traduction dans sa langue de "Nous ne sommes pas là pour être au garde à vous derrière toi le petit doigt sur la couture".
Nous en arrivons donc aux derniers évènements qui amenèrent à notre éviction du CA de la FFA. Là encore cela commença par un mail. Mail de notre président qui demandait où en était la création du compte bancaire et la gestion des adhérents. Ces deux parties étant normalement dévolues au trésorier et au secrétaire. Mais ces derniers n’ayant pas les informations en mains car toujours dans celles de Jean-François, ils n’avaient pas pu avancer. C’est alors que JFG (Jean-François Guerbert) se fendit d’un long mail dans lequel il expliquait entre autre qu’il était celui qui avait fait de Rodolphe le président et qui avait fait que la FFA existait "n'en déplaise à Monsieur Pradelle" et qu’il avait "la désagréable impression que la plupart des gens qui nous entourent n'ont pas « digéré » de ne pas en être les auteurs." (sic). Mais aussi que sans lui rien ne serait fait et qui de ce qu’il ne s’occupait pas rien n’avait été fait. Bref que sans lui nous n’étions rien. C’était là une négation de tout le travail effectué par l’équipe et aussi pour moi une révélation de l’étendu de l’égocentrisme de cet homme mais aussi de sa capacité à avoir toujours un coup d’avance quand il s’agit d’abuser des autres. Car dans ce même mail, nous apprenions deux choses :
La première était que le CA que nous pensions avoir été mis en place au mois de décembre n’avait jamais été déposé à la préfecture et que donc le seul CA officiel était celui déposé avant, c'est-à-dire celui qui officie aujourd’hui. Pourquoi ? Officiellement parce que Rodolphe n’a pas fait son travail et n’a pas signé le Compte Rendu de la première réunion.
La deuxième chose que l’on apprit fut qu’"En tant que secrétaire de séance, je ne signerai pas les deux comptes-rendus des deux précédents conseils d'administration." Et comme si ces compte-rendus ne sont pas contresignés, ils ne sont pas valides (de ce qu’ils nous ont dit par la suite), alors les deux précédentes sessions passaient aux oubliettes.
Ce long mail se terminait alors par trois alternatives :
1) soit de reprendre sérieusement les choses en main,
2) soit de saborder le navire et couler avec,
3) soit de tout plaquer, ce qui est la moins honorable des portes de sortie.
S’en suivit quelque échange de mail fort peu courtois entre lui et moi. Là encore la mauvaise foi du vieil homme ne pris aucun repos. M’accusant de vouloir être Kalif à la place du Kalif et d’être l’une des causes majeures de ce qui allait mal avec l’autre responsable de commission car nous ne savions pas tenir nos troupes qui donnaient leur avis sur tout et n’importe quoi.
Bref vous imaginez sans peine la superbe ambiance après cela. C’est peut de temps après que Rodolphe démissionna de son poste de président pour raisons personnelles n’ayant rien à voir avec cela. C’est alors qu’entra dans la danse Michel Reboul, le vice président qui prit donc logiquement les rennes. Le seul problème c’est que jusque là, on ne l’avait pas beaucoup entendu, et que tout à coup il avait un avis sur tout et comment faire. Mais que surtout cet avis était bizarrement le même que JFG. A savoir : ça va mal, c’est de la faute à Rodolphe qui n’a pas su être un président efficace et qui n’a pas tenu ses troupes ainsi qu’aux deux VP, qui eux aussi on fait de même. Bref si tout va mal c’est parce qu’on n’a pas fait comme JFG disait de faire. J’ai eu une looooooongue discussion avec Michel au téléphone. Discussion pendant laquelle j’ai pu apprendre sa vision du fonctionnement d’une asso en général et de la FFA par extension.
Ça tient en deux choses, la première c’est un fonctionnement de type "présidentiel". C'est-à-dire, le président se fait conseiller par qui il veut, ensuite il fait son choix. Choix qui est ensuite entériné par le CA. Pour ma part je préfère le fonctionnement type "assemblée" où le CA choisit de façon collégiale et où le président est là pour mener les débats, trancher en cas d’égalité et assigner les tâches issues de ces délibérations. Ce que certains considèrent donc comme : "ne pas tenir ses troupes". La seconde chose que j’ai appris c’est que la FFA c’est "like it or leave it", en bon Français : "tu l’aimes ou tu la quittes". Ce qui n’est pas non plus ma vision d’une fédération qui comme son nom l’indique est sensée être là pour fédérer.

On arrive donc (enfin me direz vous) au dernier chapitre de cette histoire : la réunion du CA du 19 Juin. Réunion qui eu lieu entre les gens dont le nom avait été déposé en novembre 2009 à la préfecture, c'est-à-dire sans nous. Nous pour notre part, nous avons fait l’aller retour jusqu'à Chaumont pour entendre les "explications" de Michel de pourquoi ils étaient obligés de nous virer du CA et de comment ils allaient faire pour que maintenant ça fonctionne, ils allaient faire appel aux gens de bonne volonté. Comprendre que nous jusqu'à là on ne l’était pas et que si on ne continuait pas ce n’est pas parce qu’on était en désaccord, mais bien parce que nous n’étions pas des gens de bonne volonté, mais bien de sinistres carriéristes. Bref on a donné tout notre travail et merci au revoir. De toute façon c’est bien simple, à la question de ma part à Michel avant la réunion "Alors ça y est c’est officiel on est évincé" il a eu cette réponse simple et courte dont l’honnêteté est tout à son honneur "oui".
Nous avons aussi appris qu’ils avaient décidé qu’ils n’y auraient pas de membres cette année. Décision qui nous a surpris pour le moins dans son relatif illogisme. Mais je pense avoir mon idée sur le question.
Qu’il fut dur le repas qui suivi en leur compagnie, qu’il fut dur et long avec cette douleur anale lancinante due à la pénétration rectale non désirée que nous venions de subir. Bref comme l’a si bien résumé mon camarade de voyage : "veni, vedi, sodomie".
Voilà, j’espère que vous comprenez mieux le pourquoi de mon départ plus ou moins forcé de la FFA, et aussi le pourquoi je viens de refuser de travailler sur le dossier "comment intégrer les mineurs dans les associations" que Michel et JFG voulaient me voir prendre en charge.


_________________



avatar
Big Brother
Big Brother

Masculin Nombre de messages : 1726
Age : 31
Localisation : Mulhouse - 68 - FRANCE
Répliques et équipement : M249 mk2 A&K
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://42ris.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rififi à la FFA...

Message par Big Brother le Mer 7 Juil - 13:47

Le compte rendu de la dernière séance du Conseil d'Administration de la FFA a été rendu public hier :


Conseil d'Administration du 19 juin 2010
Compte rendu de séance



Réunion du Conseil d’administration de la FFA, le 19 juin 2010, à 9h00, au siège social, 14 rue du Patronage Laïque, à Chaumont, Haute-Marne.

Etaient présents :
Michel Reboul,
Jean François Guerbert
Laurent Picart
Romain Kroehling
Marie Helene Vonfeld


Etaient excusés :
Rodolphe Sanguinetti
Christophe Vesrtappen
Jacques Paolini


Pouvoirs :
Trois pouvoirs ont été présentés par :
Laurent Picart pour Christophe Verstappen
Jean-François Guerbert pour Jacques Paolini,
Michel Reboul pour Rodolphe Sanguinetti.

Au regard de l'article 12 des statuts, le président par intérim, Michel Reboul, constate qu'au moins la moitié des membres du CA sont présents ou représentés. Dès lors, le conseil d'administration peut valablement délibérer.




Préambule
La séance est ouverte par un bref tour de table de présentation des différents membres de l'assemblée.
Jean-François Guerbert prend la parole et résume l'évolution de la FFA depuis sa création, et notamment :
- la constitution d'un staff élargi lors de la réunion du 28 décembre 2009,
- la mise en place de commissions de travail,
- la suppression du poste de secrétaire général tenu par Jean François Guerbert lors de la réunion de travail du 3 avril 2010,
- la démission de Rodolphe Sanguinetti de son poste de président,
- la nomination de Michel Reboul au poste de président par intérim.
Michel Reboul confirme la présentation et précise que le système de fonctionnement mis en place lors de la première réunion de décembre a rapidement montré ses limites, d’où la nécessité de revenir aux fondamentaux.


Election du nouveau président et du bureau
Il est procédé aux votes et sont élus à l'unanimité des voix :
Michel Reboul au poste de président du conseil d’administration,
Jean-François Guerbert au poste de vice président,
Marie-Helene Vonfeld au poste de secrétaire trésorier.
Christophe Vestappen, Romain Kroeling et Jacques Paolini, Rodolphe Sanguinetti et Laurent Picart aux postes de membres du Conseil d’administration.

Politique générale
Le Président annonce que la FFA a 6 mois pour se restructurer, et prononce la dissolution des commissions de travail existantes. Les dossiers de ces commissions sont toujours d’actualité, mais seront traités différemment. Chaque dossier sera confié à une seule personne. Celui ou celle qui en souhaitera et obtenu la charge, en sera responsable jusqu’à son aboutissement. Il pourra s’entourer des compétences de son choix et qu’il jugera utile afin de présenter, dans le délai fixé par le président, sa ou ses propositions qui seront examinées lors d’un conseil d’administration, qui décidera, soit de l’adoption du dossier, soit de son renvoi pour un complément d’études.
Concernant les adhérents : les cotisations n'ont pas été, à ce jour, encaissées. Au regard des services que la FFA devait rendre, et qu’elle est dans l'incapacité d'assumer à mi année 2010, principalement l’assurance RC qui était comprise dans la cotisation annuelle, décision est prise par le président de retourner tous les chèques, accompagnés d'une lettre explicative. Un appel à adhésion sera lancé à la fin de l’année 2010 si les dossiers en cours sont suffisamment avancés afin de fournir aux adhérents les services qu’ils sont en droit d’attendre de leur fédération. Laurent Picart prend à sa charge les frais générés par le coût de cette décision.

Les objectifs 2010

Objectif du 3e trimestre :
- élaboration d'un règlement intérieur à la FFA
- élaboration d’une charte propre à la FFA. Il existe la charte « Guyenne » dont on peut s’inspirer pour travailler,
- choix d’une assurance. Le président soumet une proposition de la Maif qui fera l’objet d’une étude prochaine.

Objectifs du 4e trimestre :
- déterminer la position de la FFA vis à vis des mineurs, compte tenu du décret 99-240 et de son interprétation.


L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 10h15.



Le président
Michel Reboul

la secrétaire de séance
Marie-Hélène Vonfeld

_________________



avatar
Big Brother
Big Brother

Masculin Nombre de messages : 1726
Age : 31
Localisation : Mulhouse - 68 - FRANCE
Répliques et équipement : M249 mk2 A&K
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://42ris.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du rififi à la FFA...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum